Les nouveaux propriétaires de Tomb Raider viennent d'obtenir 1 milliard $

Les nouveaux propriétaires de Tomb Raider viennent d'obtenir 1 milliard $

Embracer Group, le nouveau propriétaire de Tomb Raider et Deus Ex, a reçu une importante injection de fonds grâce à un investissement d'un milliard de dollars du Fonds d'investissement public (FIP) d'Arabie saoudite.

Si vous ne connaissez pas encore Embracer, sachez qu'il s'agit de la holding suédoise et du propriétaire ultime d'un grand nombre de développeurs de jeux plus connus, notamment Saber, l'équipe à l'origine du remaster de Halo Anniversary et du récent Evil Dead, Gearbox, le créateur de Borderlands, et Coffee Stain Studios, le développeur de Goat Simulator. C'est vrai. Le Fonds d'investissement public d'Arabie Saoudite possède maintenant un pourcentage de Goat Simulator. Voilà une phrase que je ne m'attendais pas à écrire aujourd'hui.

Embracer a émis 100 millions d'actions à une subdivision du Fonds nommée Savvy Gaming Group, qui vise à diversifier le portefeuille d'investissement saoudien par le biais de jeux et d'autres sociétés de divertissement. Cette opération fait suite à l'achat par Embracer, en mai, de Crystal Dynamics, Eidos Montréal et Square Enix Montréal, les créateurs de Tomb Raider et Deus Ex. Ces sociétés figurent désormais aux côtés du créateur de Saints Row, Volition, et du développeur de la série Metro, 4A, dans l'impressionnant catalogue de studios d'Embracer.

Grâce à son investissement, le Savvy Gaming Group du Fonds d'investissement détient désormais 8,1 % de toutes les activités d'Embracer, ce qui en fait le deuxième plus grand propriétaire de l'organisation. Cet investissement fait suite à la participation de 5,01 % que le Fonds a acquise en mai dans Nintendo, marquant ainsi son troisième investissement dans le dieu japonais du jeu.

Avant cela, en février, le FIP a dépensé un milliard de dollars pour acquérir des participations de 5 % dans Capcom, développeur de Resident Evil et Street Fighter, et dans Nexon, la société qui supervise la publication de jeux comme Final Fantasy XIV en Corée du Sud.

Et si l'on remonte encore plus loin, en décembre 2020, le Fonds a acheté pour 3 milliards de dollars d'actions dans Activision-Blizzard, Electronic Arts et Take-Two, l'éditeur de Grand Theft Auto. En dehors du secteur des jeux, le nom de PIF vous est peut-être familier depuis octobre 2021, date à laquelle il a dépensé 300 millions de livres sterling pour acheter le Newcastle United Football Club.

Embracer prévoit d'utiliser l'investissement de PIF pour poursuivre ses acquisitions d'autres studios de jeux et aussi pour se développer en Arabie saoudite même.

"L'investissement de 1 milliard de dollars de Savvy Gaming Group nous permet de continuer à exécuter notre stratégie de manière proactive à partir d'une position de force dans l'industrie mondiale du jeu", explique le fondateur et PDG de la société, Lars Wingefors, dans une déclaration aux actionnaires. "Ayant visité l'Arabie saoudite, j'ai pu constater de visu la communauté des joueurs et les opportunités. Notre relation avec Savvy Gaming Group nous permettra de mettre en place un hub régional en Arabie saoudite, à partir duquel nous pourrons réaliser des investissements dans toute la région MENA [Moyen-Orient et Afrique du Nord]."

Les investissements saoudiens dans l'industrie du jeu et d'autres secteurs sont toutefois devenus une source d'inquiétude, en raison du bilan du pays en matière de violations des droits de l'homme. L'initiative de mesure des droits de l'homme, un outil annuel de suivi des abus du gouvernement et de l'État géré par des activistes et des universitaires, classe l'Arabie saoudite à l'avant-dernier rang des 36 pays évalués pour la qualité des droits de l'homme.

Jeuxend.com participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr