Test du casque Razer BlackShark V2

Test du casque Razer BlackShark V2

Le nouveau Razer BlackShark V2 est présenté comme "le casque de jeu esports définitif", mais pour ceux d'entre nous qui ne sont pas affiliés à une équipe esports portant le nom de 1337, il y a une autre façon de voir ces nouvelles canettes Razer : le casque de jeu qui détrônera le HyperX Cloud Alpha(opens in new tab).

Oui, il est vraiment si bon. Que ce soit au niveau de la réponse audio, du confort, du design ou du logiciel, le BlackShark V2 est absolument l'un des meilleurs casques de jeu(opens in new tab) disponibles actuellement, et potentiellement le meilleur. Le fait que Razer ait maintenu le prix à un niveau vaguement abordable de 100 € signifie qu'il affronte le casque HyperX classique, et pour mon argent, il le bat.

Le BlackShark original a été présenté en 2012, avec un design plus industriel que la plupart et un microphone filaire pour démarrer. Il a été immensément populaire auprès de la communauté esports pour sa qualité audio, son confort et la clarté du micro, et ce sont les piliers clés sur lesquels Razer a construit le BlackShark V2 cette année.

Mais il s'agit d'un tout nouveau casque, pas seulement d'une mise à jour itérative. Il y a un nouveau design et c'est la première fois que nous voyons les pilotes TriForce Titanium 50mm de Razer dans un jeu de canettes aussi. La comparaison avec le Cloud Alpha fonctionne ici aussi, car les ports accordés des nouveaux haut-parleurs TriForce fonctionnent d'une manière similaire à la conception HyperX. Les ports discrets séparent les basses, les moyennes et les aigus pour éviter que les différentes tonalités n'interfèrent les unes avec les autres, tout comme la disposition à double chambre de la concurrence.

Et cela donne un niveau ou une clarté auditive au BlackShark V2 qui me rend doublement surpris de l'entendre d'un casque qui ne coûte que 100 €. Si je suis très pointilleux, je dirais peut-être que je peux entendre un peu plus de séparation des hautes fréquences avec le HyperX Cloud Alpha - surtout lorsque le logiciel THX est activé - mais il y a une richesse dans les médiums, et quelques notes de basse veloutées, que vous obtenez seulement avec le BlackShark V2.

Le logiciel Razer Synapse vous permet ensuite de régler ce son détaillé comme bon vous semble, grâce à la carte son USB fournie dans la boîte. Cela vous donne également accès au logiciel THX Spatial Audio. À ma grande surprise, ce logiciel améliore non seulement l'expérience de jeu, mais aussi l'expérience d'écoute de musique haute résolution.

Je suis un tout petit peu un snob de l'audio ; j'ai une obsession pour les offres MQA (Master Quality Authenticated) de Tidal, et je n'ai pas les mots pour exprimer la joie des basses claquées de Take the Power Back de Rage Against the Machine lorsqu'elles sont jouées à fond sur un très bon équipement audio. Mes écouteurs habituels sont les Audeze LCD-3, une paire d'écouteurs ouverts particulièrement charmants équipés de haut-parleurs magnétiques planaires. Ils sont excellents, pour la musique et les jeux, mais ces haut-parleurs avancés les rendent chers.

Les BlackShark V2 n'ont peut-être pas la clarté glorieuse d'un ensemble magnétique planaire bien usé, mais la qualité tonale des haut-parleurs TriForce, étonnamment avec le logiciel THX en mode musique, en fait une expérience fantastique.

Et ils sont également excellents dans les jeux. Alors que l'expérience musicale est chaleureuse et que j'oscille entre la mélancolie du folklore de Swift et le tapotement des orteils du dernier Seasick Steve, je me sens un peu en état de choc après une mission explosive dans Battlefield V. 

Heureusement, le microphone est un Razer HyperClear Cardioid amovible, et il a été conçu pour la clarté vocale avant tout. Même plus que la reproduction réelle de votre voix. Par défaut, il est délibérément léger en termes de tonalité, ce qui élimine une grande partie des basses fréquences, mais cela lui permet de se faire entendre lorsque vous parlez. Ce n'est pas excessivement agréable, mais cela fait le travail. 

L'égaliseur de micro du logiciel Synapse peut cependant faire toute la différence si vous voulez retrouver un peu de votre tonalité vocale douce et profonde. 

Le Razer BlackShark V2 est un pack d'enfer, et un casque d'enfer. Je suis toujours un grand fan des Razer Threshers sans fil, mais je n'ai pas vraiment été convaincu par beaucoup de ses casques plus récents, et je vante les mérites du Cloud Alpha depuis que j'ai posé une version de pré-production sur ma tête avant sa sortie. 

Mais, grâce à la combinaison d'un excellent rapport qualité-prix, d'un son de qualité et d'un logiciel impressionnant, le BlackShark V2 a détrôné le casque HyperX de la place qu'il occupait autrefois dans mon cœur.

Jeuxend.com participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr